La Liberté

Une vie rêvée derrière la caméra

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Dans son court-métrage, la Broyarde traite en une minute les inégalités salariales entre hommes et femmes en Suisse. © Charly Rappo
Dans son court-métrage, la Broyarde traite en une minute les inégalités salariales entre hommes et femmes en Suisse. © Charly Rappo
Partager cet article sur:
03.12.2020

La jeune réalisatrice Margaux Fazio est la seule Suissesse sélectionnée au Mobile Film Festival

Delphine Francey

Cudrefin » Une affiche de son premier long-métrage, Truthce – contraction des mots anglais truth (vérité) et truce (trêve) – dédicacée par l’équipe de tournage est apposée sur le mur, à côté d’une poignée de badges de festival suspendus. C’est dans ce bureau ouvert, installé au premier étage de la maison familiale à Cudrefin, que Margaux Fazio continue à enrichir ses connaissances sur le monde très vaste de la réalisation de films. Depuis que la crise sanitaire a stoppé net ses projets artistiques en mars dernier, elle a remplacé son voyage au Canada par des ateliers cinématographiques en ligne, des projections de films et de séries, et l’écriture d’un scénario tiré d’une pièce de théâtre.

Dans ce contexte morose, la seule r&eacu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00