La Liberté

Une Vieille-Ville passée au crible

L’avenir de l’intra-muros dépend en bonne partie du développement des quartiers périphériques. © Alain Wicht
L’avenir de l’intra-muros dépend en bonne partie du développement des quartiers périphériques. © Alain Wicht
19.07.2018

Des urbanistes mandatés par la commune de Romont se sont penchés au chevet de l’intra-muros

Charles Grandjean

Romont » Un complexe locatif en construction en face de la gare de Romont, un écoquartier qui émerge aux Echervettes ou encore la zone d’Arruffens appelée à se densifier. Ajoutez-y l’évolution des modes de consommation, qui tend vers les périphéries. Autant d’arguments pour déserter le haut de la colline romontoise.

Face à ce constat, les conclusions de l’étude sur le développement futur de l’intra-muros – présentée en début de semaine aux autorités communales de Romont et que s’est procurée La Liberté – étaient pour le moins attendues. Mandatée en début d’année par la commune, l’Association suisse pour l’aménagement du territoire (Espace Suisse) a analysé les aspects du commerce, de l’habitat et de la mobilité de la Vieille-Ville

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00