La Liberté

Une ville sous influence française

Le comité de la Société de développement de Fribourg choisit une photographie de Jacques Thévoz correspondant à sa volonté de montrer la ville sous un autre jour. © Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg. Collection d’affiches
Le comité de la Société de développement de Fribourg choisit une photographie de Jacques Thévoz correspondant à sa volonté de montrer la ville sous un autre jour. © Bibliothèque cantonale et universitaire de Fribourg. Collection d’affiches
11.08.2018

En 1958, Jacques Thévoz montre d’autres atours patrimoniaux de Fribourg pour séduire les touristes

Igor Cardellini

Fribourg » Cité médiévale, foyer du catholicisme, ville de ponts… Comment Fribourg s’est-il forgé son image touristique le siècle passé? Au travers de quatre affiches-réclames, cet été La Liberté retrace la fabrique de ce pays fantasmé.

Toujours plus nombreuses, les automobiles s’élancent sur la Nationale 7 en France et l’air de Charles Trenet sur l’autoroute des vacances résonne depuis quelque temps déjà dans les autoradios. En 1958, un an après la célébration de son 800e anniversaire et avec plus de 59 000 nuitées, Fribourg connaît une plutôt bonne année touristique. Ceci malgré la concurrence de l’Exposition universelle de Bruxelles et les fêtes du centenaire de Lourdes. Mais les membres de la Société de développement de Fribourg (SDF) regrett

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00