La Liberté

Vers moins d’antibiotiques à la ferme

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Partager cet article sur:
17.11.2020

Le projet Relait, proposant des alternatives à l’usage des antibiotiques, entre dans sa deuxième phase

Nicolas Maradan

Agriculture » En 2018, la Suisse ne pointait qu’au vingt-deuxième rang des pays européens utilisant le plus d’antibiotiques pour soigner les bêtes de rente avec 40,2 milligrammes de substance active par kilo produit, loin derrière le trio de tête constitué de Chypre (466,3), de l’Italie (244,0) et de l’Espagne (219,2). Mieux, entre 2011 et 2018, selon des chiffres publiés le mois dernier par l’Agence européenne des médicaments, la Suisse a baissé sa consommation de 46%, principalement au niveau des sulfamidés et des tétracyclines. En revanche, selon l’Association suisse pour le développement de l’agriculture et de l’espace rural (Agridea), notre pays reste un gros utilisateur de médicaments pour le traitement des maladies de la mamelle.

Fribourg a lancé en 2017 le projet Relait, visant à réduire l’

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00