La Liberté

Zigzag à 30 km/h entre joie et griefs

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le Conseil communal compte instaurer une limitation de vitesse à 30 km/h sur les trois quarts des rues de la capitale. © Lib/Charles Ellena
Le Conseil communal compte instaurer une limitation de vitesse à 30 km/h sur les trois quarts des rues de la capitale. © Lib/Charles Ellena
Liliane Dos Santos, Mathias Stritt, Nadine Jäger commentent la décision des autorités de réduire la vitesse sur de nombreuses rues de la Ville de Fribourg. © Charles Ellena
Liliane Dos Santos, Mathias Stritt, Nadine Jäger commentent la décision des autorités de réduire la vitesse sur de nombreuses rues de la Ville de Fribourg. © Charles Ellena
Liliane Dos Santos, Mathias Stritt, Nadine Jäger commentent la décision des autorités de réduire la vitesse sur de nombreuses rues de la Ville de Fribourg. Charles Ellena
Liliane Dos Santos, Mathias Stritt, Nadine Jäger commentent la décision des autorités de réduire la vitesse sur de nombreuses rues de la Ville de Fribourg. Charles Ellena
Liliane Dos Santos, Mathias Stritt, Nadine Jäger commentent la décision des autorités de réduire la vitesse sur de nombreuses rues de la Ville de Fribourg. Charles Ellena
Liliane Dos Santos, Mathias Stritt, Nadine Jäger commentent la décision des autorités de réduire la vitesse sur de nombreuses rues de la Ville de Fribourg. Charles Ellena
Partager cet article sur:
13.09.2020

La décision de la ville d’abaisser la vitesse de circulation ne laisse personne indifférent

Patrick Chuard

Mobilité » Tout le monde en parlait ce week-end. La décision de la ville de Fribourg, annoncée vendredi, d’abaisser la vitesse de circulation à 30 km/h dans les trois quarts des rues de la capitale en 2021 (LL du 12 septembre) n’a visiblement laissé personne indifférent. Tous nos interlocuteurs, choisis au hasard des rencontres samedi dans les rues de Fribourg, étaient au courant de la décision ou en avaient entendu parler. Prise de température subjective et papotages entre le marché de Pérolles et la Vieille-Ville.

Bernard Becheiraz (56 ans) gronde derrière son stand de légumes. Maraîcher à Posieux, lui qui vient souvent dans la capitale avec sa camionnette craint que la mesure ne lui fasse perdre du temps: «J’ai un réseau de livraison en ville et ce n’est déjà pas évident de circuler. Cela va trop loin. F

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00