La Liberté

La start-up qui imprime le béton

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Agnès Petit a fondé la société Mobbot, active dans l’impression en 3D d’éléments en béton. La start-up a conçu sa solution à partir d’un robot industriel, dont une version miniature est posée devant elle. © Alain Wicht
Agnès Petit a fondé la société Mobbot, active dans l’impression en 3D d’éléments en béton. La start-up a conçu sa solution à partir d’un robot industriel, dont une version miniature est posée devant elle. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
14.10.2018

Basé à Bluefactory, Mobbot a développé une technologie innovante pour le secteur de la construction

Thibaud Guisan

Fribourg » Elle pensait prendre une année sabbatique et faire le tour du monde. Après une carrière de onze ans dans l’industrie, Agnès Petit a finalement revu ses plans et fondé sa start-up, Mobbot SA. La structure est installée depuis six mois sur le site de Bluefactory, à Fribourg. Son créneau: l’impression en 3D d’éléments en béton pour le secteur de la construction.

Brevetée depuis peu, la technologie de Mobbot permet de fabriquer rapidement des pièces sur mesure. «Notre but est de réduire le temps d’intervention sur les chantiers. En moins de trois jours, nous pouvons produire un élément sur mesure jusqu’à deux mètres de long, à un prix abordable. Les techniques actuelles fabriquent d’abord un moule avant de couler le béton à l’intérieur. Notre solution imprime l

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00