La Liberté

Une arme contre un parasite vorace

La solution développée par Alain Bugnon permet de compter le nombre de varroas sur une planche de contrôle en prenant une photo à l’aide de son téléphone portable. © Alain Wicht
La solution développée par Alain Bugnon permet de compter le nombre de varroas sur une planche de contrôle en prenant une photo à l’aide de son téléphone portable. © Alain Wicht
12.05.2018

Un apiculteur fribourgeois a mis au point une application pour traquer le varroa qui menace les abeilles

THibaud Guisan

Apiculture »   Ce parasite ne mesure que quelques millimètres, mais il cause la mort de millions d’abeilles dans le monde. Le varroa donne des cheveux gris aux apiculteurs et menace les butineuses. Pour faciliter sa traque, Alain Bugnon travaille depuis deux ans à la mise au point d’une application pour téléphone portable.

Le comptage du nombre de varroas se fait aujourd’hui le plus souvent à l’œil nu sur une planche de contrôle située sous la ruche: une méthode – parmi d’autres – qui a l’avantage d’être la moins invasive. «En été, à partir de dix varroas, cela veut dire qu’il faudra traiter la ruche contre le parasite», explique l’apiculteur de 48 ans, domicilié à Courtepin. Problème: les minuscules parasites ne sont pas toujours faciles à distinguer au milieu de petits

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00