La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Elle veut faire pédaler les élus

Roulant dans le sillage de l’ex-présidente du Grand Conseil Sylvie Bonvin-Sansonnens qui avait convié les députés à se rendre en juin 2021 au Grand Conseil en transports publics, la présidente du Conseil général de Romont Nicole Bardet a invité les élus romontois à se rendre jeudi soir à vélo ou par «tout autre moyen de mobilité douce» à la dernière séance qu’elle présidera. Enjeux.

La présidente du Conseil général de Romont incite les élus à se déplacer en vélo pour se rendre à la dernière séance qu'elle présidera. © Ruben Hollinger
La présidente du Conseil général de Romont incite les élus à se déplacer en vélo pour se rendre à la dernière séance qu'elle présidera. © Ruben Hollinger

Charles Grandjean

Publié le 22.02.2022

Temps de lecture estimé : 2 minutes

Partager cet article sur:

Vous attendez-vous à avoir beaucoup de succès auprès des élus romontois?
Nicole Bardet: Evidemment, j’aimerais bien que les gens suivent, qu’ils se disent: je fais l’effort d’aller à vélo ou bien à pieds. Mais je ne m’attends pas à ce qu’une majorité suive, en raison de la saison et du fait que l’Hôtel-de-Ville se situe au sommet de la colline.

En 2012, vous déploriez dans nos colonnes la dangerosité du réseau routier romontois et de son manque d’aménagements. Le chef-lieu glânois est-il toujours à la traîne en termes d’incitations à la mobilité douce?
En termes d’infrastructures, des abris à vélo ont été installés à la gare, mais c’est plus le fait des CFF. Au niveau de la commune, la problématique a donné lieu

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11