La Liberté

Deux Fribourgeois à «Masterchef»

Benoît Waber (à gauche) et Léonard Gamba ont participé à MasterChef 2015. Les deux amis sont passionnés de cuisine depuis toujours. © Vincent Murith/La Liberté
Benoît Waber (à gauche) et Léonard Gamba ont participé à MasterChef 2015. Les deux amis sont passionnés de cuisine depuis toujours. © Vincent Murith/La Liberté
Partager cet article sur:
25.06.2015

Télévision • Benoît Waber et Léonard Gamba, deux jeunes Fribourgeois, ont participé à la saison 2015 de «Masterchef». La première est diffusée ce soir sur TF1.

Nicole Rüttimann

Ben&Léo. Leur nom sonne déjà comme une bonne recette, façon Ben&Jerry’s, mais version terroir. Benoît Waber et Léonard Gamba, 25 et 23 ans, sont deux Fribourgeois passionnés de cuisine depuis leur plus jeune âge. Inséparable depuis ses 5 ans, la paire a d’abord fait profiter les papilles de son entourage de son talent culinaire avant de commencer à organiser quelques événements. C’est sa page Facebook, dédiée à ses activités, qui a attiré l’œil des recherchistes de «Masterchef», l’émission culinaire de la chaîne française TF1. Celle-ci contacte les Fribourgeois voici un peu plus d’une année pour les convier à intégrer l’émission, où ils sont jugés séparément.

La première est diffusée ce soir, dès 20 h 55. Benoît et Léonard se réuniront avec leurs amis et familles pour assister à la projection sur grand écran au Collège Saint-Michel. Une projection au cours de laquelle le public apprendra qui figurera au rang des 12 finalistes sélectionnés sur 300 participants.

Sans prise de tête

«C’est sûr, nous avons été très surpris quand ils nous ont contactés!», note Benoît. «Nous y sommes allés sans prise de tête, nous disant que nous verrions bien si nous serions retenus les deux, un seul ou aucun. A chaque étape, nous nous réjouissions. Nous sommes de vrais complices, inséparables. Alors d’avoir été choisis pour participer, c’était déjà fantastique. Nous avons d’abord été invités à Strasbourg pour un premier casting - plat froid - puis pour une seconde épreuve à Paris - plat chaud.»

A partir de là, les choses se corsent. Les épreuves à Marseille, où ils sont au départ avec quelque 300 participants, sont dès lors filmées. Elu «coup de cœur du jury» dès le début de l’émission, Benoît est le premier assuré de sa participation à l’atelier à Paris parmi les 12 candidats. Quant à Léonard, le suspense - du moins pour le public - reste entier jusqu’à ce soir.

Les deux complices ont dû gérer la pression, chacun à sa façon, explique Benoît: «Ce n’était pas facile devant la caméra, il fallait bien écouter et ne pas se laisser déconcentrer. Nous nous en sommes bien tirés je crois! Nous avons montré notre vraie personnalité, en restant nature, avec quelques gags pour détendre l’atmosphère.»

Vivre de sa passion

Et les couacs? «Ah, ça, vous le découvrirez ce soir», sourit Léonard. «Ça arrive parfois, mais il faut rester zen et savoir passer outre les petites erreurs. Les rebondissements sont souvent drôles!» Et de relever: «C’était une super expérience de vie.» Tandis que Benoît complète en écho: «C’était enrichissant de rencontrer des chefs étoilés, de se mesurer aux autres candidats amateurs, côtoyer la haute gastronomie. Il s’agissait de prouver ce qu’on sait faire.»

Courant sans cesse entre deux rendez-vous, tournages vidéo ou autres sollicitations, Léonard et Benoît ont dû et doivent jongler avec leur travail d’étudiant en économie pour le premier et d’employé de QoQa.ch pour le second. Ils en profitent pour mettre en place les pièces du puzzle, avec un but commun en ligne de mire. Benoît vient de passer un cours de cafetier-restaurateur et Léonard est parti 6 mois en échange universitaire en Allemagne, pour suivre des cours de gestion d’entreprise qui se concluront par un bachelor - qu’il a interrompu le temps de venir avec ses amis assister à l’émission. Un programme qui devrait leur permettre de mettre tous les atouts dans leur jeu pour le développement de leur entreprise de traiteur, chef à domicile et autres événements culinaires - intensifiée il y a quelques mois -, dans l’optique d’en vivre un jour totalement. 

> Sept autres épisodes sont prévus jusqu’à la grande finale. www.benandleo.ch, Ben & Léo sur Facebook.

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00