La Liberté

On a retrouvé le boguet d’Hubert!

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Le vélomoteur était caché dans le couloir d’un immeuble, un squat, selon l’artiste. «Sans la police, je ne l’aurais jamais retrouvé, et c’est un outil indispensable à mes activités». Dessin d'Alex
Le vélomoteur était caché dans le couloir d’un immeuble, un squat, selon l’artiste. «Sans la police, je ne l’aurais jamais retrouvé, et c’est un outil indispensable à mes activités». Dessin d'Alex
Partager cet article sur:
30.01.2014

Le fameux cyclomoteur d’Hubert Audriaz a été retrouvé mardi dans le couloir d’un immeuble de la route des Arsenaux à Fribourg. «Le vélomoteur avait bien été volé et il a été retrouvé par nos agents», confirme Pierre-André Waeber, porte-parole de la Police cantonale fribourgeoise.

Déborah Loye

Le véhicule avait été dérobé dans la nuit du 21décembre 2013, alors que l’artiste préparait son parcours enchanté. «Je ne pensais pas qu’on me l’avait volé, je pensais qu’on me l’avait juste emprunté. J’ai été un peu déçu, je ne croyais pas qu’il y avait de voleurs à Fribourg!»

Hubert Audriaz se dit cependant enchanté d’avoir retrouvé son véhicule: «C’est fantastique! Il m’a manqué, parce qu’il me permet d’aller où je veux, de voler vers le rêve, la tête dans les nuages!»

Chose promise, chose due, l’artiste a prévu d’offrir deux gravures à la police pour la remercier de lui avoir restitué son boguet. L’engin a été retrouvé en bon état, Hubert Audriaz pourra donc continuer dès aujourd’hui à arpenter les ruesdela Basse-Ville, qu’il a àcœur d’animer. «Comme je n’avais plus de véhicule j’ai pris le bus, mais il faut payer, et qui plus est, mon vélomoteur me parle, le bus pas du tout!» Et l’enchanteur de préciser:«Je ne veux rien posséder dans ce monde, mais mon boguet me per

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00