La Liberté

Grégoire Girard au centre d’un colloque à Fribourg

Alexandre Fontaine - Historien de l’éducation et président du Cercle d’études Grégoire Girard.
Alexandre Fontaine - Historien de l’éducation et président du Cercle d’études Grégoire Girard.
06.09.2018

Evénement » L’Université de Fribourg accueille demain et samedi un colloque international sur le thème Fribourg-­Paris-Nova-Friburgo. Grégoire Girard (1765-1850) et les pédagogies transatlantiques. Vincent Peillon, ancien ministre de l’Education nationale et invité d’honneur, conclura le colloque. Interview d’Alexandre Fontaine, instigateur de cet événement, qui a répondu par écrit à nos questions.

Comment ce projet est-il né?

Je préside le Cercle d’études Grégoire Girard, né récemment à l’initiative de Pierre-Philippe Bugnard. Il est composé de jeunes chercheurs en sciences sociales et nous travaillons en synergie avec la Fondation Girard et divers services historiques et culturels de la ville de Fribourg. Notre but premier est de mener des investigations scientifiques sur le pédagogue et homme de sciences Grégoire Girard. Dans ce sens, il nous semblait logique d’inaugurer nos recherches par un colloque international.
 

Et quel est le but de ce colloque?

Ce colloque international cherchera à comprendre comment les méthodes, les pratiques ou les manuels scolaires circulent dans l’espace transatlantique pour mettre l’idée d’emprunt et de «métissage pédagogiques» au centre du débat. En filigrane, ce colloque pose la question centrale de l’identité – ou plutôt des identités ­– de nos systèmes scolaires actuels, que les historiens nationaux ont contribué à cloisonner.
 

Quels en sont les enjeux?

Je serais tenté de dire que l’enjeu principal dépasse celui de l’histoire de l’éducation. En effet, plus généralement, un pan très important des recherches historiques s’attache depuis plus d’une vingtaine d’années à étudier l’histoire du monde de manière globale et transnationale, à montrer que les sociétés sont connectées entre elles et se construisent au travers de phénomènes de transferts culturels.  

Propos recueillis par Pauline Darbellay

> Université de Fribourg, site de Pérolles, Auditoire A230. Information: www.cerclegregoiregirard.ch

 

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00