La Liberté

L’apiculture fribourgeoise sinistrée l’an dernier

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les abeilles sont en danger, notamment à cause duvarroa, un redoutable parasite. Alain Wicht-A
Les abeilles sont en danger, notamment à cause duvarroa, un redoutable parasite. Alain Wicht-A
Partager cet article sur:
25.02.2013

Antoine Rüf

«La situation de nos ruchers s’est avérée catastrophique.» Le cri du cœur de Jean-Marie Jaquet, président de la Fédération fribourgeoise d’apiculture qui tenait samedi son assemblée annuelle à Tavel, souligne la crise «sans précédent» qu’ont traversé les quelque 800 apiculteurs du canton lors de l’automne et de l’hiver 2011.

 

Décimées par la mortalité due au varroa, ce redoutable acarien qui fait périr les abeilles, et à d’autres facteurs pas encore identifiés, «plus de la moitié des colonies étaient absentes» au moment du réveil printanier, déplore Jean-Marie Jaquet. «Nos abeilles sont véritablement en danger!»

Les colonies (environ 5500, soit 2500 de moins qu’un an plus tôt) ont dû traverser un été plutôt maussade. La récolte de miel a été maigre, et les ruches ont eu du mal à se repeupler, ce qui n’est pas pour remonter le moral des apiculteurs. Par contre, les beaux jours de Noël ont permis de constater que l’hivernage se passe bien.

 

Paradoxaleme

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00