La Liberté

La Jazz Parade tire trois recours

Après les musiciens, c’est maintenant au tour des juristes d’entrer en scène. © Charles Ellena
Après les musiciens, c’est maintenant au tour des juristes d’entrer en scène. © Charles Ellena
16.09.2013

Le festival attaque un défaut de récusation, conteste l’autorisation accordée aux Georges et dénonce l’absence d’une décision émanant du concours.

Antoine Rüf

La bataille juridique promise par l’avocat de la Jazz Parade Jérôme Magnin commence aujourd’hui. La préfecture recevra ce matin trois recours de l’Association du festival de jazz de Fribourg totalisant une centaine de pages et 67pièces justificatives.

L’avocat reproche au Conseil communal de Fribourg de ne pas avoir rendu plusieurs décisions nécessaires à la défense de ses droits et d’avoir refusé à la Parade l’accès aux dossiers de l’affaire. Il estime que les conseillers communaux Madeleine Genoud-Page et Thierry Steiert devaient se récuser dans le jury du concours et la prise des décisions qui y ont fait suite. Il attaque enfin les décisions excluant la Parade et donnant la place Python aux Georges en juillet 2014.

Ne pouvant pas s’exprimer sur le dossier, en mains du Service juridique, Madeleine Genoud-Page est «consciente et désolée» que ces recours pourraient avoir pour conséquence l’absence des deux festivals l’an prochain.

Ce ne sera peut-être pas le cas: l

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00