La Liberté

La paille, nouvel ennemi numéro un

Certains établissements, ici Le Populaire à Fribourg, proposent des pailles en papier à leurs clients. © Alain Wicht
Certains établissements, ici Le Populaire à Fribourg, proposent des pailles en papier à leurs clients. © Alain Wicht
12.09.2018

Les écologiste lui font la guerre de plus en plus de cafetiers y renoncent, à Fribourg et ailleurs 

Pauline Darbelley

Ecologie » Très généreusement servie dans les cafés et restaurants, la paille en plastique est récemment devenue la cible des écologistes. En effet, ils sont nombreux à la juger responsable de la pollution des cours d’eau. La thématique a largement été relayée sur les réseaux sociaux à grands coups de hashtags, d’images et de vidéos chocs. Dans le monde entier, de nombreuses villes, collectivités et entreprises s’attaquent aux pailles en plastique.
En Suisse, c’est la ville de Neuchâtel qui a lancé la chasse aux pailles. La commune a annoncé en mai dernier vouloir interdire leur distribution sur son territoire, mais le canton a tranché: une interdiction serait illégale. La ville doit donc se rabattre sur la prévention et les partenariats avec les tenanciers.

Opération Papaille
E

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00