La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

La vente directe à la ferme résiste

L’extraordinaire engouement pour les marchés à la ferme durant le premier confinement est retombé

Le domaine du Bugnonet, dans la Broye fribourgeoise, avait ouvert un magasin de vente directe durant le premier confinement, le 1er avril 2020. © Alain Wicht-archive
Le domaine du Bugnonet, dans la Broye fribourgeoise, avait ouvert un magasin de vente directe durant le premier confinement, le 1er avril 2020. © Alain Wicht-archive

Stéphanie Buchs

Publié le 02.05.2022

Temps de lecture estimé : 7 minutes

Partager cet article sur:

Agriculture » Les magasins de vente directe à la ferme ont bénéficié d’un engouement lors du premier confinement forcé par le Covid-19. Mais que reste-t-il de cet enthousiasme alors que les conséquences directes de la pandémie se font toujours plus ténues? Si le nombre de points de vente a augmenté, la demande s’est un peu tassée. Prise de température auprès de quatre exploitations.

A Lully, dans la Broye fribourgeoise, le domaine du Bugnonet avait ouvert un magasin de vente directe en plein confinement, le 1er avril 2020. La gérante Valérie Martin se souvient: «Au début, on avait une queue à l’extérieur et on a compté jusqu’à plus de cent clients par jour!». Mais dès l’été 2020, la fréquentation est retombée et s’est peu à peu stabilisée. &

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11