La Liberté

Le Cri en plein dans la gadoue

08.09.2008

villarlod ? La pluie a fait chuter le nombre d'entrées du Cri de la Cambrouze. Les Français Brigitte Bop et Manimal ont tout de même bien fait bouger les foules.

Fanny Mülhauser

Pour la première fois en six éditions, le petit festival du Cri de la Cambrouze s'est retrouvé les pieds dans l'eau. Si la belle soirée de vendredi a permis à 1100 festivaliers de s'éclater au sec dans le cadre magnifique des hauts de Villarlod, la pluie battante de samedi a découragé plus d'un fan et transformé le terrain en mare de gadoue. Une météo pourrie qui a eu ses répercussions: seules 500 entrées ont été comptabilisées ce soir-là. Les champs destinés au parquage des véhicules, détrempés, ont même été inutilisables, les paysans ne souhaitant pas les voir massacrés.Heureusement, les organisateurs, qui espéraient 3000 entrées (contre 2500 l'an dernier), n'avaient pas vu trop grand: 1500 entrées suffisaient à faire tourner le budget, toujours résolument exempt de sponsors.

Festif et amical

Avec ou sans pluie, le festival a une nouvelle fois produit l'ambiance festive et amicale qui est sa marque de fabrique. Après l'ouverture des hostilités, vendredi, par les

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00