La Liberté

Le Sud comptabilise ses pertes

La maternité de Riaz va disparaître. Toutes les naissances seront concentrées à Fribourg. Dessin d'Alex
La maternité de Riaz va disparaître. Toutes les naissances seront concentrées à Fribourg. Dessin d'Alex
29.05.2013

Réhabilitation cardiaque quittant Billens, disparition de la maternité de Riaz, fermeture du site de Châtel-St-Denis, l’HFR se réduit comme peau de chagrin dans le Sud. Réactions.

Aurélie Lebreau, Patrick Pugin, Stéphane Sanchez

La stratégie de l’Hôpital fribourgeois (HFR) s’apparente dans le sud du canton à comptabiliser les pertes sur un champ de bataille. Et autant dire que le tribut payé par la Veveyse, la Glâne et la Gruyère dans ce dossier est lourd. Pourtant depuis 1997 – année de la signature de la Déclaration de Vaulruz (voir ci-dessous) – les efforts ont été nombreux. Efforts humains et financiers. Les communes glânoises ont par exemple accepté en février 2005 d’investir 10,3 millions de francs pour rénover l’hôpital de Billens. Dont l’avenir est aujourd’hui des plus incertains.

Pour la Veveyse, qui vient de perdre son hôpital, les carottes sont déjà cuites. Quant à la Gruyère, qui possédait il y a deux ans encore la maternité la plus productive du canton, la pilule de sa fermeture sera dure à avaler. Ironie du sort, tant la conseillère d’Etat en charge de ce dossier Anne-Claude Demierre, que le président du conseil d’administration de l’HFR, Philippe Menoud, sont Gruériens. Réactions.

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00