La Liberté

Les abeilles fribourgeoisesbattent de l’aile à cause du varroa

Les apiculteurs ont perdu de nombreuses colonies d’abeilles en 2011, principalement à cause du varroa. CHARLES ELLENA
Les apiculteurs ont perdu de nombreuses colonies d’abeilles en 2011, principalement à cause du varroa. CHARLES ELLENA
27.02.2012

Les apiculteurs fribourgeois ont perdu 40 à 100% de leurs colonies en 2011. La récolte de miel 2012 ne s’annonce pas sous les meilleurs auspices.

Chantal Rouleau

Les apiculteurs ont un ennemi juré: le varroa, un acarien parasitant l’abeille. En 2011, certains éleveurs d’abeilles ont perdu 40 à 100% de leurs colonies, principalement à cause de celui-ci. «Au début de l’automne, les colonies fortement infestées sont tombées comme des châteaux de cartes. Beaucoup ont perdu tous leurs ruchers», s’est désolé Jean-Marie Gachet, président de la fédération fribourgeoise d’apiculture (FFA) lors de l’assemblée générale qui se déroulait samedi après midi à Cressier.

L’année 2011 a été très chaude et belle, l’été a été long et précoce. Ces températures sont propices au développement des abeilles. «Les récoltes ont été exceptionnelles, au-dessus de la moyenne», assure le président de la FFA.

Pertes énormes

Le problème? Ce temps est également idéal au développement du varroa, parasite qui donne des cauchemars aux apiculteurs depuis les années 1980. A l’automne, de nombreuses colonies infestées ont péri. Certains apiculteurs ont perdu tous

Pour lire la suite de cet article :

Découvrez La Liberté pour Fr. 9.-/mois, sans engagement

Profiter de l'offre
Même sujet
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00