La Liberté

Les nufnuf, ces boulimiques d’art

La fondation, présidée par Hans Thommen, prévoit de présenter son impressionnante collection au public. © Vincent Murith/La Liberté
La fondation, présidée par Hans Thommen, prévoit de présenter son impressionnante collection au public. © Vincent Murith/La Liberté
05.10.2013

Hans Thommen et feu François Diserens ont accumulé en 23 ans de vie commune 1500 œuvres d’art et 5000 BD. La nufnuf-art fondation protège désormais leur collection.

Stéphane Sanchez

Ils s’appelaient mutuellement «Schnüffeli», puis «nufnuf», pour évoquer leur petit côté fouineur et leur flair de découvreurs. Et de fait, l’architecte semsalois Hans Thommen et feu son compagnon de vie François Diserens, médecin anesthésiste, ont passablement fureté. Ecumant les galeries et les expositions d’art de Suisse et d’Europe, le couple a accumulé en vingt-trois ans de vie commune près de 1500 œuvres d’art, 5000 volumes de bandes dessinées et 150 planches originales. Un butin récemment préservé grâce à la création d’une fondation, basée à Semsales: la nufnuf-art fondation.

«Jamais nous n’avons pensé faire une collection», précise d’emblée Hans Thommen. «Elle s’est faite à notre insu. On se contentait d’acheter des coups de cœur, exclusivement des œuvres d’artistes vivants. Aucune volonté d’exhaustivité, aucune intention spéculatrice. Juste des coups de cœur. Nous vivions assez simplement, avec deux salaires confortables. Mais nous vivions intensément notre amour de l’

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00