La Liberté

Marc Antoine Messer est préféré à Luc Bardet pour la présidence

Le sourire des deux candidats avant l’assemblée cache mal la tension entre Marc Antoine Messer (à g.) et Luc Bardet. charly rappo
Le sourire des deux candidats avant l’assemblée cache mal la tension entre Marc Antoine Messer (à g.) et Luc Bardet. charly rappo
05.04.2012

Le président sortant des Verts fribourgeois a été réélu hier soir pour deux ans. Il a obtenu 24 voix contre 8 à son concurrent.

philippe castella

Deux candidats à la présidence: quel luxe dont rêveraient des partis bien plus grands! Et pourtant, les Verts s’en seraient sans doute passé hier soir à Villars-sur-Glâne. Car si les débats sont restés sereins, la tension était bien présente. Au final, alors qu’il était plus de 23 heures, Marc Antoine Messer, 29 ans, d’Avry, président du parti cantonal depuis trois ans, a été reconduit dans ses fonctions pour un nouveau mandat de deux ans. Au vote, il a été clairement préféré à son concurrent Luc Bardet, 36 ans, Romont, vice-président du parti jusqu’alors. Le Sarinois a obtenu 24 voix contre 8 au Glânois et 4 abstentions. A signaler que les deux candidats se sont retirés de la salle au moment du vote qui s’est déroulé à mains levées.

Pourquoi ne pas avoir opté pour une coprésidence pour éviter ce choix cornélien? Luc Bardet l’aurait acceptée, mais pas Marc Antoine Messer, pour qui une coprésidence doit être limitée à des cas exceptionnels. Un point de vue partagé par celle qui

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00