La Liberté

«C’est une honte pour le canton!»

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«C’est une honte pour le canton!»
«C’est une honte pour le canton!»
Partager cet article sur:
31.10.2015

Interview express • Albert Barras, porte-parole romand des Yéniches, est scandalisé de ne pas pouvoir passer l’hiver avec les siens dans le canton de Fribourg. La communauté semi-nomade est priée d’aller voir ailleurs.

Flora Berset

- Pourquoi voulez-vous passer la saison hivernale dans la région?

Nous, les Yéniches, nous prenons chaque année nos quartiers dans un endroit fixe en hiver et nous mettons nos enfants à l’école. Nous voulions rester encore quatre mois dans le canton, jusqu’à fin février. Cela fait deux ans que je cherche en vain un lieu où ma communauté pourrait s’installer chaque hiver. J’ai fait des demandes écrites aux 163 communes du canton et aucune n’a de terrain à disposition. J’ai reçu 163 réponses négatives. Vingt-deux familles issues des gens du voyage résident déjà à Châtillon. Il n’y a donc pas de place pour nous.

- Pourquoi ne pouvez-vous pas rester à Bulle?

Nous sommes installés avec nos caravanes sur le terrain du Terraillet depuis environ un mois. La zone est amé

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00