La Liberté

Des abeilles comme filleules

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Chez Carine Beaud, la vie d’une colonie est à découvrir mois après mois. En hiver, les abeilles sont nourries avec une pâte à base de sucre glace. © Alain Wicht
Chez Carine Beaud, la vie d’une colonie est à découvrir mois après mois. En hiver, les abeilles sont nourries avec une pâte à base de sucre glace. © Alain Wicht
Partager cet article sur:
24.02.2016

Riaz • Apicultrice depuis onze ans, Carine Beaud propose des parrainages de ruches pour petits et grands. Une manière concrète de se familiariser avec le monde des avettes.

Maud Tornare

Suivre l’évolution d’une colonie d’abeilles mois après mois, de mars à juin, dès les premiers bourdonnements jusqu’à la récolte du miel: c’est possible à Riaz chez Carine Beaud, qui élève dans son jardin 140 000 abeilles issues de sept colonies. L’apicultrice de 38 ans a lancé il y a peu le projet «Graines d’apiculteurs» qui a pour but de faire découvrir aux petits comme aux grands le monde des abeilles et de l’apiculture de manière pratique et concrète.

Cette maman de quatre enfants a eu l’idée de mettre sur pied un programme de parrainages de ruches après l’avoir expérimenté avec son fils alors âgé de 13 ans et diagnostiqué haut potentiel intellectuel. «Il était souvent dans la lune et je me s

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00