La Liberté

Quand la mort s’éternise sur disque dur

Pour que chacun puisse s’informer, les deux diplômées en communication visuelle ont créé un site internet. © Alain Wicht
Pour que chacun puisse s’informer, les deux diplômées en communication visuelle ont créé un site internet. © Alain Wicht
Marion Erard (à g.) et Océane Izard vont poursuivre leur travail bien au-delà de leur thèse de bachelor. © Jérémy Rico
Marion Erard (à g.) et Océane Izard vont poursuivre leur travail bien au-delà de leur thèse de bachelor. © Jérémy Rico
13.11.2014

internet • La Veveysanne Marion Erard a mené avec une collègue un travail de bachelor consacré à la gestion de la mort sur internet. Objectif: pousser les gens à se préoccuper de l’avenir de leurs données après leur décès.

Jérémy Rico

«Quand on alimente son profil Facebook, on ne se demande pas ce que deviendront ces informations dans 100 ans.» Assise à l’ombre d’une terrasse genevoise, Marion Erard annonce la sentence avec conviction. La Veveysanne de 25 ans, originaire des Paccots, partage sa table avec Océane Izard, qui acquiesce. Un ordinateur, installé entre les cafés, sert d’appui visuel à leur discours. Sur l’écran, les mots «Post Mortem 3.0». Au détour d’une phrase, l’une des deux ouvre une page, puis une autre. Tout le site questionne la gestion de la mort sur internet. On y parle des habitudes des internautes ou de deuil virtuel. Le duo maîtrise son sujet sur le bout des doigts.

Tous concernés

Et pour cause. Fraîchement dip

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00