La Liberté

Trop d’incertitudes pour ouvrir les terrasses

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
« Dès l’annonce du Conseil fédéral, les gens ont commencé à nous appeler pour réserver. Nous ne savons pas trop quoi répondre. Il y a trop d’incertitudes. » © keystone-sda.ch
« Dès l’annonce du Conseil fédéral, les gens ont commencé à nous appeler pour réserver. Nous ne savons pas trop quoi répondre. Il y a trop d’incertitudes. » © keystone-sda.ch
Partager cet article sur:
14.04.2021

La décision du Conseil fédéral d’ouvrir les terrasses dès lundi est un casse-tête pour les restaurateurs. Les incertitudes, notamment liées à la météo, sont nombreuses.

Chantal Rouleau Inderbitzin

«Dès l’annonce du Conseil fédéral, les gens ont commencé à nous appeler pour réserver. Nous ne savons pas trop quoi répondre. Il y a trop d’incertitudes.» Igor Chervet, gérant du restaurant Bel-Air à Praz, est dépassé. Il ne s’attendait pas à ce que le Conseil fédéral donne son feu vert si rapidement à l’ouverture des terrasses des restaurants. Si son établissement possède une grande terrasse, qu’il pourrait agrandir au besoin, elle n’est pas couverte. «Que faire s’il pleut? On ne peut pas faire entrer les gens à l’intérieur», commente-t-il. En cas de mauvais temps pendant plusieurs jours, il craint en outre de devoir jeter de la marchandise. «Il y a plusieurs questions sans réponse. Nous avons besoin de quelques jours pour décider de ce que nous allons faire&ra

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00