La Liberté

Un Cri très décoiffant

04.09.2006

Villarlod ? Le Cri de la Cambrouze décoiffe 2000 copains avec son énergie et une ambiance amicale

antoine marmy

«Le Cri doit être un festival amusant, festif et de qualité», glisse Nicolas Fasel le président du Cri de la Cambrouze. L'objectif est atteint pour la 4e édition de ce petit festival devenu grand, mais qui a su garder une ambiance amicale.Les raisons de ce succès? Tout d'abord l'engagement sans calcul de dizaines de bénévoles qui ne ménagent pas leurs efforts. Un exemple criant: celui de cet ébéniste qui «sacrifie» chaque année trois de ses cinq semaines de vacances annuelles pour la mise en place du site. Ensuite, saluons une programmation audacieuse et de très bonne qualité. Et finalement, un clin d'?il à la météo qui n'est jamais venue jouer les trouble-fêtes sur le parking du skilift de Villarlod.Le festival giblousien a débuté tout en puissance vendredi avec le punk de Moskovoi qui a réussi à chauffer le nombreux public déjà présent en début de soirée. Le public n'a pas été en reste avec la suite: la chanson française de Regard du Nord, le ska-punk lucernois des craquants Cheva

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00