La Liberté

Accord entre l’Etat et les médecins

Rebecca Ruiz donnait hier sa première conférence de presse comme ministre de la Santé. © Keystone
Rebecca Ruiz donnait hier sa première conférence de presse comme ministre de la Santé. © Keystone
08.11.2019

Les pratiques entre les cabinets et les laboratoires d’analyses seront contrôlées à partir d’avril 2020

Raphaël Besson

Alors que les relations entre médecins et laboratoires d’analyses sont parfois suspectées d’être trop étroites, le canton et la Société vaudoise de médecine (SVM) ont décidé d’instaurer la transparence et le contrôle.

Pour sa première conférence de presse comme cheffe du Département de la santé et de l’action sociale (DSAS), Rebecca Ruiz a voulu marquer le coup. A ses côtés se trouvait en effet Philippe Eggimann, président de la Société vaudoise de médecine (SVM), «un partenaire essentiel».

Bonnes pratiques

Il y a peu pourtant, la question notamment du salaire des médecins a fâché les différents partenaires, dont le prédécesseur de Rebecca Ruiz à la tête de la Santé vaudoise, Pierre-Yves Maillard. Le ton a manifestement changé.

Pour l’heure, un accord est conclu sur une question très concrète: les bonnes pratiques entre les médecins et les laboratoires d’analyses médicales. En clair, les éventuels rabais qu’un laboratoire consentirait à un médecin afin que celui-

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00