La Liberté

Broulis-Tamedia: aucune solution

15.05.2019

Action civile » Aucun accord n’a été trouvé entre Pascal Broulis et Tamedia dans le cadre de l’action civile menée par le conseiller d’Etat contre un journaliste du Tages-Anzeiger pour atteinte à la personnalité. La justice va désormais être saisie pour trancher l’affaire.

«Prolongée d’un mois, la phase de conciliation n’a pas permis d’aboutir à un accord entre les parties», a déclaré hier Alexandre Curchod, avocat de Pascal Broulis. «Nous n’avons pas réussi à trouver une solution», corrobore Kevin Guillet, défenseur de Tamedia. Les deux avocats ne souhaitent pas entrer dans les détails.

La suite de la procédure appartient à Pascal Broulis. «Nous allons déposer une demande en justice, c’est-à-dire saisir le tribunal pour qu’il tranche», explique Alexandre Curchod. L’avocat précise que la partie dispose d’un délai de trois mois pour le faire.

Cette procédure faisait suite à l’action civile intentée en février par Pascal Broulis contre Tamedia et le correspondant en Suisse romande du Tagi Philippe Reichen. Le ministre y dénonçait plusieurs articles et deux interventions radiophoniques du journaliste portant atteinte à sa personnalité. ATS

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00