La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Coups de crayon sur Cesla Amarelle

La ministre socialiste sortante a été biffée à gauche et moins ajoutée sur les listes du camp bourgeois

Alors que Vassilis Venizelos y fait son entrée, Cesla Amarelle est écartée du Gouvernement vaudois. © Keystone
Alors que Vassilis Venizelos y fait son entrée, Cesla Amarelle est écartée du Gouvernement vaudois. © Keystone

Selver Kabacalman

Publié le 12.04.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Conseil d’Etat » Cesla Amarelle ne fera pas partie du futur Conseil d’Etat vaudois. La gauche a perdu sa ministre dimanche. La lecture des suffrages au lendemain des élections montre que la socialiste sortante n’a pas été extrêmement ajoutée à droite, ni sur les bulletins nominaux, et qu’elle a été aussi beaucoup biffée dans son propre camp.

Plus en détail, la gauche comptabilise 58 402 bulletins compacts au total. Ces suffrages ont donc profité à tous les candidats de l’alliance rose-verte. En plus de ces bulletins, Mme Amarelle a obtenu 8494 suffrages issus des bulletins modifiés de son propre camp. Soit le plus faible score des quatre candidats de gauche.

On observe une nette différence avec ses camarades sur ces listes modifiées: le vert Vassilis Venizelos obtient environ 3000 suffrages de plus qu’elle, Nuria Gorri

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00