La Liberté

Des paraplégiques vont remarcher

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Grâce aux nouvelles technologies, des scènes qui paraissent tirées des évangiles... © EPFL/Photomontage
Grâce aux nouvelles technologies, des scènes qui paraissent tirées des évangiles... © EPFL/Photomontage
Fondateur de Logitech
Fondateur de Logitech
Partager cet article sur:
06.12.2019

Le centre NeuroRestore voit le jour. Il va fédérer les talents pour rétablir des fonctions neurologiques

Raphaël Besson

Recherche » «C’est l’outil dont on avait besoin afin que le rêve devienne réalité»: pour les professeurs Grégoire Courtine et Jocelyne Bloch, hier était «un très grand jour, une fête». Mondialement connus pour leurs recherches neurologiques révolutionnaires avec des paraplégiques qui peuvent désormais remarcher, ils ont obtenu la création de NeuroRestore.

Réparti sur l’Arc lémanique et le Valais (centre de réhabilitation de la Suva), ce centre voit le jour grâce au soutien de Daniel Borel, 69 ans. Fondateur de Logitech, il a annoncé que sa fondation Defitech allait financer le projet à hauteur de 800 000 francs par année et sur cinq ans, en plus des 200 000 francs de fonds de roulement mis par les différents partenaires. NeuroRestore associe l’EPFL, le CHUV, l’Université de Laus

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00