La Liberté

«Etre 100% musulman et 100% suisse et vaudois, ça ne pose aucun problème!»

Pascal Gemperli: «La visibilité est devenue un de nos axes stratégiques.» © Jean-Bernard Sieber/ARC
Pascal Gemperli: «La visibilité est devenue un de nos axes stratégiques.» © Jean-Bernard Sieber/ARC
28.05.2014

Religion • L’Union vaudoise des associations musulmanes (UVAM) fête ses dix ans. Elle veut renforcer son ancrage dans la société. Son président, Pascal Gemperli, dresse le bilan de cette décennie et regarde vers l’avenir.

Propos recueillis par Mario Togni

L’Union vaudoise des associations musulmanes (UVAM) naissait en 2004, du souhait de fédérer les structures disséminées sur le territoire. Dix ans plus tard, elle représente 15 des 17 lieux de cultes et associations culturelles du canton, et a su s’imposer comme partenaire privilégié des autorités politiques et religieuses. Son président, Pascal Gemperli, dresse le bilan de cette décennie et regarde vers l’avenir.

- Que s’est-il passé en dix ans?

Pascal Gemperli: En 2004, notre ambition était d’abord de réunir des gens issus de communautés musulmanes très diversifiées. En Suisse, l’Islam regroupe une multitude de traditions religieuses, culturelles et linguistiques. Cinq années ont été nécessaires à consolider cette base commune. Dès 2009, l’UVAM est entrée dans la

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00