La Liberté

Guignard vise l’acquittement

Partager cet article sur:
10.07.2020

Procès » Le procès-fleuve de Philippe Guignard s’est achevé hier soir à Renens, en attendant le verdict le 28 juillet. L’avocate de l’ex-star de la pâtisserie, qui risque la prison ferme, a demandé que son client soit libéré de l’accusation d’escroquerie.

Au côté de trois coprévenus, Philippe Guignard est accusé d’avoir dupé 16 personnes entre 2011 et 2013 avec un projet immobilier à Orbe et utilisé leur argent – plus de 3,2 millions de francs – pour éponger des dettes personnelles et de sa société. Des faits pour lesquels le procureur Anton Rüsch a requis mercredi une peine de prison de 3 ans, dont 18 mois ferme.

Avocate de Philippe Guignard, Me Marianne Fabarez-Vogt a concédé des traits «narcissiques» et l’ambition «parfois démesurée» de Philippe Guignard, lui qui n’a «pas pu résister à la tentation de l’agrandissement» de son entreprise. «C’était une star. Mais les étoiles, ce n’est pas bon pour la tête», a-t-elle déclaré.

Selon elle, Philippe Guignard n’a toutefois jamais fait preuve de malhonnêteté. ATS

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00