La Liberté

L’EPFL ausculte omicron

Publié le 31.12.2021

Temps de lecture estimé : moins d'1 minute

Partager cet article sur:

Recherche » Des microscopes très puissants de l’Ecole polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) tentent de percer les mystères d’omicron. Leur travail pourrait permettre de comprendre les mécanismes par lesquels ce nouveau variant du coronavirus échappe aux vaccins et aux anticorps.

Depuis quelques semaines, Lausanne héberge des microscopes électroniques parmi les plus puissants du monde. Ils sont rassemblés au sein du Dubochet Center for Imaging (DCI), qui regroupe aussi des chercheurs des universités de Lausanne (UNIL) et de Genève (UNIGE).

«Nous avons établi, en collaboration avec le groupe du virologue Didier Trono et celui de la spécialiste des protéines Florence Pojer, une image précise de la structure de la protéine Spike du variant omicron», soit à l’échelle de l’atome, explique Henning Stahlberg. Le DCI a déjà réalisé il y a quelques semaines l’image la plus précise à ce jour de la protéine Spike du virus original. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
  • pictogramme abonné La Liberté Un congrès crucial face aux doutes

    Nouvelle direction pour le PS Vaud et choix entre Roger Nordmann et Pierre-Yves Maillard aux Etats
  • Les éleveurs aidés face au loup

    Prédateurs » Vaud prévoit une aide «à la carte» pour protéger les troupeaux du loup.Le canton de Vaud va allouer des aides individuelles aux éleveurs pour...
  • Une commune au lieu de trois

    Vallée de Joux » Les trois communes de la vallée de Joux, qui comptent fusionner en une seule, ont obtenu mardi soir le feu vert de leurs conseils communaux...
  • Quotas viticoles maintenus

    Vins » Malgré un millésime qui a souffert de la météo, Vaud ne baisse pas la production.Le canton de Vaud a décidé d’augmenter légèrement, voire de...
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00