La Liberté

La cause animale devant la justice

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Virginia Markus passera devant le Tribunal pour avoir volé des poules afin qu’elles échappent à l’abattoir. DR
Virginia Markus passera devant le Tribunal pour avoir volé des poules afin qu’elles échappent à l’abattoir. DR
Partager cet article sur:
12.11.2020

L’antispéciste Virginia Markus passe aujourd’hui devant le tribunal pour ses actions dans des abattoirs

Sophie Dupont

Nyon » La militante antispéciste qui avait contribué à lever le voile sur les conditions d’abattage et d’élevage en Suisse est entendue aujourd’hui par le Tribunal d’arrondissement de Nyon. Virginia Markus est accusée d’une série d’infractions pour six actions menées entre 2017 et 2019. Violation de la propriété privée, pose de caméras, vol de cabris entre autres: elle reconnaît l’essentiel des délits. Au tribunal, elle compte défendre la cause animale. «Cela ne fait aucun doute que les animaux sont sensibles à la souffrance. On ne peut plus continuer à les considérer comme des biens marchands», soutient-elle.

La première plainte provient de l’abattoir de Rolle. En 2017, elle y avait posé des caméras cachées, révélant des scènes douloureuses.

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00