La Liberté

La syndique de Vevey dit stop

Partager cet article sur:
01.10.2020

Communales » La verte Elina Leimgruber ne briguera pas un nouveau mandat en 2021.

La syndique de Vevey ne se représentera pas en 2021. La verte Elina Leimgruber (photo Keystone) explique que cette décision a été «mûrement réfléchie, d’un point de vue personnel, professionnel et familial». La législature a été marquée par de multiples tensions et la suspension de plusieurs municipaux.

Après dix ans en politique, «j’ai le sentiment du devoir accompli. C’est le bon moment, je suis sereine», confie l’écologiste dans les colonnes de 24 heures. Elle indique avoir envie de se consacrer à de nouveaux défis. «J’ai quelques pistes en lien avec mes valeurs fortes, en premier lieu la durabilité», dit-elle.

Elina Leimgruber assure que les critiques sur sa gestion de la crise qui a secoué la municipalité n’ont eu «aucune influence» sur sa décision. Elle réfute avoir subi des pressions pour ne pas se représenter, que ce soit de la part de son parti ou de ses adversaires politiques. Les Verts se réuniront en novembre pour arrêter leurs choix pour les prochaines élections communales.

La future municipalité de 2021 sera très différente de celle sortie des urnes en 2016. Le PLR Etienne Rivier a démissionné en juillet et le socialiste Lionel Girardin, sous le coup d’une enquête pénale, est suspendu depuis 2018. Restent Jérôme Christen, candidat pour Vevey Libre, et Michel Agnant, désormais affilié à une nouvelle formation et dont on ignore s’il sera sur les rangs. Elu en juillet, Yvan Luccarini, de Décroissance-Alternatives, devrait se représenter. L’exécutif passera de cinq à sept membres après le scrutin.

ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00