La Liberté

Lausanne verdit le Chalet-à-Gobet

Les bois du Jorat resteront ouverts à l’exception d’une zone centrale très protégée. © Keystone
Les bois du Jorat resteront ouverts à l’exception d’une zone centrale très protégée. © Keystone
Partager cet article sur:
17.12.2019

Le chef-lieu vaudois veut créer le premier Parc naturel périurbain de Suisse romande dès 2021

raphaël besson

Nature » Après Zurich, Lausanne veut faire œuvre de «pionnière» en Suisse romande avec son Parc périurbain du Jorat. Le texte va être soumis au législatif dans l’espoir d’une concrétisation dès 2021.

«C’est un merveilleux projet, un condensé de durabilité appliquée», a affirmé hier la municipale lausannoise Natacha Litzistorf. Et «ce n’est pas du blabla», le parc (entre Chalet-à-Gobet, Cugy et Froideville) se fonde sur des bases scientifiques fortes, selon l’écologiste.

A Lausanne uniquement

Prévu au départ pour rassembler 13 communes, le projet a dû admettre que trois d’entre elles, dont Froideville, ne voulaient pas participer à l’aventure, laissant au final Lausanne se lancer. La ville accueillera le parc sur son territoire exclusivement, explique Anne

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00