La Liberté

Le cas Broulis intrigue les élus

Pascal Broulis sera amené à s’expliquer sur ses propres impôts devant les députés du Grand Conseil. © Keystone/photo prétexte
Pascal Broulis sera amené à s’expliquer sur ses propres impôts devant les députés du Grand Conseil. © Keystone/photo prétexte
14.02.2018

Entre Lausanne et Sainte-Croix, le dossier fiscal du grand argentier interpelle aussi les parlementaires

Jérôme Cachin

Impôts »   Le dossier fiscal personnel de Pascal Broulis occupera le Grand Conseil vaudois et le Conseil communal de Lausanne. Les Verts, le PS et Ensemble à gauche ont signé ou cosigné deux interpellations au parlement cantonal et deux autres au parlement communal. Vendredi, le conseiller d’Etat libéral-radical avait diffusé une note à la presse pour réagir aux révélations du quotidien Tages-Anzeiger du même jour.

Dans sa prise de position, Pascal Broulis explique payer deux tiers de ses impôts communaux à Sainte-Croix et un tiers à Lausanne, alors que son fils est scolarisé dans la capitale vaudoise. Il confirme qu’il possède une maison à Sainte-Croix et loue un appartement à Lausanne. D’après nos informations, ce dernier se situe à environ 500 m de son bureau de la rue de la Paix, au centre-ville. Dans sa maison de Sainte-Croix, il dit encore passer toutes les vacances scolaires, tous les week-ends et quelques jours supplémentaires, occasionnellement (soit environ deux nuit

Dans la même rubrique
Articles les plus lus
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00