La Liberté

Le collectif réagit après l’opération antidrogue

Partager cet article sur:
31.10.2018

Migrants » Après l’opération antidrogue dans un squat au Mont-sur-Lausanne le 22 octobre, le collectif Jean Dutoit, qui occupe le bâtiment, durcit le ton envers certains de ses membres. Il ne veut pas que le site soit considéré comme une plaque tournante de la cocaïne.

Après le contrôle de la police, qui a mis la main sur 3,8 kilos de cocaïne, plus de 2 kilos de marijuana et 68 grammes de pilules, le collectif n’a pas caché sa déception hier dans un communiqué. Il dit avoir «indéniablement échoué une nouvelle fois au maintien des règles internes qui interdisent aux habitants d’utiliser la maison et ses alentours comme lieu de stockage, d’échange ou d’achat de produits stupéfiants». ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00