La Liberté

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés

Le numérique est «une lame de fond»

Vieillissement de la population, évolutions techniques: les soins à domicile publics doivent s’adapter

Un accompagnement en matière numérique est précieux pour les aînés. © Keystone-archives
Un accompagnement en matière numérique est précieux pour les aînés. © Keystone-archives

raphaël besson

Publié le 12.05.2022

Temps de lecture estimé : 5 minutes

Partager cet article sur:

Le canton de Vaud comptera en 2050 près de 240 000 personnes âgées de 65 ans et plus, ce qui représentera une augmentation de 78% en trente ans. Autant dire que ce scénario force la réflexion et même la remise en question. Pour l’Association vaudoise d’aide et de soins à domicile (AVASAD), pilotée par le canton et les communes, l’heure est donc à l’analyse des besoins en devenir de ces milliers de seniors.

En présentant hier à Lausanne les résultats de l’enquête sur le «bien-vieillir», Susana Garcia, directrice générale, a insisté sur les prestations qui dépassent l’offre concentrée sur les soins de base à domicile. «Nous ne faisons pas que de l’aide et du soin», a-t-elle souligné. De plus en plus, le personnel de l’institution publique va être amen&eacut

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00