La Liberté

Le pénible second tour de la droite

Pascal Dessauges devait plaire à l’électorat PLR. Les résultats du premier tour n’ont pas confirmé cette prévision. © Keystone
Pascal Dessauges devait plaire à l’électorat PLR. Les résultats du premier tour n’ont pas confirmé cette prévision. © Keystone
19.03.2019

Comment faire revenir au bercail la frange des électeurs PLR qui a voté Rebecca Ruiz dimanche?

Jérôme Cachin

Conseil d’Etat » Surprenant, inespéré, inattendu… les qualificatifs n’ont pas manqué chez les partisans de Rebecca Ruiz pour décrire son score de 46,5% des voix au premier tour, 9% devant Pascal Dessauges. Pour dépasser si clairement son rival UDC, la candidate socialiste a bénéficié des suffrages d’une partie de l’électorat PLR, estimé à un quart, selon le vert Daniel Brélaz.

Le conseiller national socialiste Samuel Bendahan, économiste, a décortiqué les résultats des deux candidats en les comparant aux scores de leurs camps lors des cantonales 2017, PLR-UDC et PS-Verts: «Il n’y a pas eu de démobilisation de l’électorat du PLR comme certains auraient pu s’y attendre, mais cet électorat a effectivement voté Rebecca Ruiz», conclut Samuel Bendahan. «Ces électeurs l’ont préférée parce qu’ils connaissent les compétences et le bilan, contrairement à son adversaire», estime le militant.

Bisbilles locales

La préférence d’une frange du PLR pour Rebecca Ruiz serait la principale

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00