La Liberté

«Les entendants pas à l’écoute»

Les sourds et malentendants voyagent plus volontiers en groupe. © Fédération suisse des sourds
Les sourds et malentendants voyagent plus volontiers en groupe. © Fédération suisse des sourds
09.08.2018

Les voyages sont-ils vraiment sans barrière pour les personnes sourdes et malentendantes? Explications

Selver Kabacalman

Handicap » Souffrir d’un important déficit auditif n’empêche pas de devenir un globe-trotter actif. Mais ce handicap sensoriel, invisible à l’œil nu, peut parfois mettre de sérieux bâtons dans les roues.

«Il ne me reste plus que 18% d’audition à l’oreille gauche et 12% de l’autre. Je ne voyage plus toute seule à cause de cela», explique Simone Jeannet, ex-présidente de l’Association des malentendants de la Côte. Si elle aime se rendre dans les contrées lointaines pour découvrir d’autres cultures, Simone Jeannet ne supporte plus le manque de considération à son égard.

«Je suis allée en Tunisie avec mes petits-enfants. C’était la première fois qu’ils prenaient l’avion. Enregistrer mes bagages à l’aéroport de Cointrin a été

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00