La Liberté

Les militants se font une raison

Partager cet article sur:
02.03.2021

Eclépens » La ZAD du Mormont s’organise en attendant son évacuation.

La Zone à défendre (ZAD) de la Colline, qui occupe le Mormont près d’Eclépens depuis octobre, s’attend à être évacuée par la police dès la mi-mars. Opposés à l’extension de la carrière du cimentier Holcim, les militants renoncent à poursuivre leur combat devant la justice.

Les militants de la première ZAD de Suisse avaient fait recours contre une décision de la commune de La Sarraz. Celle-ci a révoqué le permis d’habiter pour la maison abandonnée qui leur sert de quartier général.

Les zadistes ont perdu devant le Tribunal cantonal. Ils renoncent désormais à se tourner vers le Tribunal fédéral, a dit hier l’un d’eux.

«Nous n’aurions pas grand-chose à gagner. La justice n’est pas de notre côté», a expliqué ce militant. Il a rappelé qu’une plainte pénale et une action au civil ont été lancées contre la ZAD, de la part d’Holcim et de la commune de La Sarraz. Les décisions de justice vont «entrer en force», a-t-il reconnu. Selon lui, entre 30 et 60 personnes se trouvent actuellement sur la colline du Mormont. ATS

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00