La Liberté

Les rentes à vie en voie d’extinction

L’actuel maire de Lausanne Grégoire Junod, tout comme les municipaux en fonction, devraient encore bénéficier du régime actuel de rentes à vie. © Keystone
L’actuel maire de Lausanne Grégoire Junod, tout comme les municipaux en fonction, devraient encore bénéficier du régime actuel de rentes à vie. © Keystone
Les rentes à vie en voie d’extinction
Les rentes à vie en voie d’extinction
12.09.2019

A Lausanne, le Conseil communal ne veut plus de rente à vie pour les anciens membres de l’exécutif

Sophie DUPONT

Politique » La fonction de municipal est-elle un métier comme un autre? La difficulté de retrouver un emploi après avoir siégé dans un exécutif est-elle si importante qu’elle justifie une rente à vie?

Au Conseil communal de Lausanne mardi soir, on ne trouvait plus personne pour défendre ce régime particulier des rentes viagères. Les élus ont accepté à l’unanimité moins deux abstentions la proposition d’y mettre fin, portée par le Parti libéral-conservateur (PLC). Au niveau de l’exécutif cantonal, une motion a été déposée dans le même sens il y a quelques semaines par le popiste Marc Vuilleumier, par ailleurs ancien municipal lausannois.

12 000 francs par mois

Le salaire des municipaux de la capitale vaudoise atteint 247 947 francs par an, 265 976 pour le syndic (budget 2015). La rente perçue dépend de l’âge et de la durée du mandat. Après 55 ans, les anciens élus reçoivent 5% de leur dernier salaire pour chaque année où ils ont siégé. Le plafond est de 12 000 francs par

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois

25 articles par mois, l’info qu’il vous faut quand il faut. Pour ceux qui savent exactement ce qu’ils veulent.

Abonnez-vous à notre playlist Spotify
Abonnez-vous à notre playlist Spotify

Découvrez les playlists Spotify de La Liberté.

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00