La Liberté

Migrants et police veulent dialoguer

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
La formation participe à supprimer des préjugés et créer des ponts entre ces deux mondes. © Jean-Patrick Di Silvestro/Le Courrier
La formation participe à supprimer des préjugés et créer des ponts entre ces deux mondes. © Jean-Patrick Di Silvestro/Le Courrier
Partager cet article sur:
11.06.2021

A Savatan, les aspirants policiers reçoivent une formation sur la migration. Reportage

Sophie Dupont

Sécurité » Arrivée au «Quai des Orfèvres», un bunker creusé dans la roche sur le site de l’Académie de police de Savatan. C’est ici, dans une salle au fond d’un long couloir souterrain, que des aspirants et aspirantes de police suivent ce mercredi matin une journée de sensibilisation à la migration et à l’interculturalité, donnée par l’Organisation suisse d’aide aux réfugiés (Osar). Migrant et police, un «binôme complexe», écrivait l’Académie de police en 2018 dans un édito de son journal interne. La formation de l’Osar, obligatoire pour tous les élèves de Savatan, participe à supprimer des préjugés et créer des ponts entre ces deux mondes.

«C’est une journée de partage et de discussion. Plus vous poserez des question

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00