La Liberté

Noirs décédés auprès de la police

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Manifestation à Lausanne suite au décès de Mike Ben Peter en septembre 2018. © Keystone
Manifestation à Lausanne suite au décès de Mike Ben Peter en septembre 2018. © Keystone
Partager cet article sur:
12.06.2020

Ils ont connu une fin tragique dans le canton de Vaud alors qu’ils étaient en état d’arrestation

Sophie Dupont

Violences policières » Hervé Mandundu, Mike Ben Peter et Lamine Fatty. Leurs noms ont résonné à côté de celui de George Floyd lors des manifestations contre le racisme anti-Noirs à Lausanne et à Genève. Les trois hommes noirs sont décédés dans le canton de Vaud pendant ou après une intervention policière. Hervé Mandundu a été tué par balle le 6 novembre 2016 par un policier, chez lui. Mike Ben Peter est décédé le 1er mars 2018 après avoir été plaqué au sol par six policiers. Lamine Fatty a, lui, été laissé par terre pendant deux heures dans une cellule de police, avant qu’un agent constate sa mort, le 24 octobre 2017. Pour ces trois affaires, des enquêtes sont en cours. Le meurtre de George Floyd les a remises sous le feu des projecteurs.

Légitime défense

L’affaire Hervé Mandundu sera la première à être jugée. Le père de famille de 27 ans, Congolais d’origine, a été abattu par balle, chez lui, lors d’une intervention. Il avait un couteau en main. L’agent de police qui a tiré

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00