La Liberté

«Pour réussir là où l’Etat a échoué»

La candidate qui représentera le mouvement Grève du climat dit être là car il fallait un nom. © Olivier Vogelsang
La candidate qui représentera le mouvement Grève du climat dit être là car il fallait un nom. © Olivier Vogelsang
Partager cet article sur:
20.12.2019

Candidate à la succession de Jacqueline de Quattro, Juliette Vernier souhaite réformer le système

Selver Kabacalman

Election » Son nom et son visage ont été tenus secrets jusqu’à ce jour. Pourtant, les Vaudois ne demandent qu’à la connaître. Elle a été tirée au sort pour représenter la Grève du climat dans la course à la succession de Jacqueline de Quattro. Juliette Vernier est la candidate qui portera les revendications d’une année de mobilisations. Rencontre.

Le rendez-vous est donné au restaurant Tibits à la gare de Lausanne dans un brouhaha sans fin. Juliette Vernier est venue en stop depuis Essertes, sa commune d’origine. «En voiture, c’est 15 minutes, 20 de plus en bus, mais il n’y en a qu’un par heure.» Elle est accompagnée de trois autres membres du collectif de la grève.

Juliette Vernier a accepté la rencontre pour faire «taire les critiques». La Grève du climat est «

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00