La Liberté

Saisie des stocks de chloroquine

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Même s’il n’est pas sûr que le Plaquenil soit vraiment efficace, le canton a pris les devants et réquisitionné les stocks pour les hôpitaux. © Keystone
Même s’il n’est pas sûr que le Plaquenil soit vraiment efficace, le canton a pris les devants et réquisitionné les stocks pour les hôpitaux. © Keystone
Partager cet article sur:
24.03.2020

Le canton de Vaud décide de réquisitionner des médicaments pour lutter contre la pandémie

Raphaël besson

Coronavirus » Face à l’urgence sanitaire imposée par la pandémie de coronavirus, le canton de Vaud se donne les moyens légaux de réquisitionner des médicaments. En premier lieu, la mesure touche le Plaquenil (hydroxichloroquine sulfate), qualifié «traitement expérimental».

Au centre du débat, en particulier en France avec les essais du professeur Didier Raoult à Marseille, la chloroquine s’invite aussi dans la gestion vaudoise de la crise épidémique. Hier, la conseillère d’Etat Rebecca Ruiz a annoncé que le canton pourrait réquisitionner vaccins, sérums et autres médicaments. Elle a précisé que les premières opérations ont porté sur le Plaquenil, médicament à base de chloroquine. Elle souligne qu’il s’agit «d’un traitement expérimental&r

Articles les plus lus
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00