La Liberté

Sur la trace des rayons cosmiques

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
Les étudiants et leur encadrement quelques minutes avant de s’envoler dans les airs.
Les étudiants et leur encadrement quelques minutes avant de s’envoler dans les airs.
Les étudiants et leur encadrement quelques minutes avant de s’envoler dans les airs.
Les étudiants et leur encadrement quelques minutes avant de s’envoler dans les airs.
Sur la trace des rayons cosmiques
Sur la trace des rayons cosmiques
Sur la trace des rayons cosmiques
Sur la trace des rayons cosmiques
Sur la trace des rayons cosmiques
Sur la trace des rayons cosmiques
Partager cet article sur:
27.01.2020

Des étudiants en physique de l’Unifr profitent du Festival de ballons pour prendre des mesures

photos Alain Wicht textes guillaume chillier

Science » Les pieds dans la neige artificielle de Château-d’Œx, Augustin Muster et Pierre Adatte ont la tête rivée vers le ciel. Ce dernier est rempli de ballons à air chaud, mais c’est vers l’un d’eux en particulier qu’ils dirigent leurs regards. Il ressemble un peu à tous les autres, certes, sauf qu’il a une grosse boîte en bois qui dépasse de la nacelle telle une excroissance.

«Dans cette boîte, il y a un prototype d’instrument de mesure des muons et un capteur prêté par la Haute Ecole d’ingénierie et d’architecture de Fribourg. Il permet de connaître la température exacte, le taux d’humidité, l’altitude et la position GPS. Avec la batterie de voiture qui alimente le système, il y a pour plus de 30 kg de matériel», éclaire Augustin Muster, 20 ans, étudiant en tro

Articles les plus lus
suivez-nous sur insta

 

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00