La Liberté

Tempête sur le secret bancaire

Face aux contribuables indélicats, les autorités fiscales suisses ne doivent pas être désavantagées, estime le PS. © Keystone/photo prétexte
Face aux contribuables indélicats, les autorités fiscales suisses ne doivent pas être désavantagées, estime le PS. © Keystone/photo prétexte
Partager cet article sur:
21.02.2020

Le PS vaudois veut un échange automatique de renseignements entre les banques et les fiscs suisses

Raphaël Besson

Transparence » Le Parti socialiste vaudois demande l’instauration d’un échange automatique de renseignements (EAR) entre banques suisses et autorités fiscales helvétiques. Une initiative parlementaire vient d’être déposée au Grand Conseil.

Echange automatique d’informations ou de renseignements? Ces mots rappellent une véritable saga qu’ont connue la Suisse et sa place financière en particulier. Pour certains, c’est une victoire contre l’évasion fiscale, pour d’autres cette disparition du secret bancaire vis-à-vis de l’étranger garde un goût de défaite nationale face aux pressions de l’Union européenne et de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Quoi que l’on en pense, ce système est devenu la norme et depuis le 1er octobre 2018, la Suisse co

Articles les plus lus
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Abonnez-vous pour 9.-/mois
Suivez-nous sur insta

L’actu de votre région aussi sur @lalibfribourg

Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00