La Liberté

Un élu vert veut des jours sans mails

pictogramme abonné La Liberté Contenu réservé aux abonnés
«Si internet était un pays, il serait le troisième plus gros pollueur» Raphaël Mahaim. © Keystone
«Si internet était un pays, il serait le troisième plus gros pollueur» Raphaël Mahaim. © Keystone
Partager cet article sur:
03.05.2021

L’avalanche quotidienne de courriels met à mal la vie privée et devient un problème écologique majeur

Raphaël Besson

Communication » Ils sont devenus indispensables, omniprésents, mais aussi exigeants, épuisants et même nocifs pour soi-même et l’environnement. L’estimation donne le tournis: quelque 300 milliards d’e-mails sont échangés par jour sur l’entier de la planète, explique Raphaël Mahaim.

300

milliards d’e-mails sont échangés par jour.

Le député vert vient de déposer un postulat au Grand Conseil vaudois muni d’un titre qui pourrait faire sourire, mais qui veut surtout provoquer une prise de conscience, comme les dimanches sans voitures à l’époque: «Pour la sobriété numérique: des journées sans e-mails!» Il en verrait bien quatre par an dans l’Administration cantonale, qui doit se montrer exemplaire.

Une place démesurée

«Cela fa

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00