La Liberté

Un forfait fiscal qui continue à déranger

09.11.2018

Ferring » Alors que le Conseil d’Etat clarifie les relations Broulis-Paulsen, une enquête pénale est demandée sur les voyages d’élus en Russie.

Le Conseil d’Etat vaudois a clarifié hier les déclarations de Pascal Broulis à propos de ses relations avec l’entreprise pharmaceutique Ferring, présidée par Frederik Paulsen. Il affirme que les compétences de l’administration des impôts ont été «pleinement respectées».

Dans un communiqué, le gouvernement tient à «dissiper des malentendus» et à «clarifier» des points soulevés publiquement par le conseiller d’Etat Pascal Broulis à propos de Ferring-Paulsen. Il fait référence à des déclarations du ministre des Finances prononcées au Grand Conseil le 11 septembre.

Lorsque Pascal Broulis a dit «n’avoir jamais été en contact avec son dossier fiscal», il parlait du dossier fiscal du multimilliardaire Frederik Paulsen. Une note de l’Administration cantonale des impôts (ACI) le confirme, écrit le Conseil d’Etat.

Quant à l’autre volet de l’affaire, à savoir l’exonération fiscale dont a bénéficié l’entreprise basée à Saint-Prex, le gouvernement dit avoir mené des investigations. Sur cette base, il affirme que «les règles de compétences relatives aux exonérations fiscales des entreprises ont été effectivement respectées».

Et pourtant, le classement du dossier des voyages de politiciens vaudois en Russie est contesté par des élus. Ils sont trois, tous membres de la gauche radicale, à demander au Parquet d’ouvrir «une enquête pénale en bonne et due forme».

Dans un courrier adressé hier au procureur général vaudois, les conseillers communaux Claude Calame (Solidarités), Pierre Conscience (Solidarités), aussi député, et Alain Gonthier (Décroissance-Alternatives) se constituent partie plaignante. En d’autres termes, ils déposent plainte.

Le trio estime avoir été «lésé comme contribuables vaudois, citoyens et responsables de partis politiques». Pour le Parquet, les deux élus ont assumé personnellement les frais de voyage en question. Il avait classé l’affaire. ATS

UNE LIBERTÉ ABSOLUE!
UNE LIBERTÉ ABSOLUE!

Toute l’actualité de La Liberté sur vos supports numériques dès Fr. 9.- /mois !

Articles les plus lus
Dans la même rubrique
La Liberté - Bd de Pérolles 42 / 1700 Fribourg
Tél: +41 26 426 44 11 / Fax: +41 26 426 44 00